+41 (0)22 552 55 65 info@barraudconsulting.com

Escroquerie répandue sur internet

 

Le scam est un terme anglais qui signifie « arnaque » et qui défini une escroquerie sur internet.

Son principe général repose sur l’envoi de mails ou de sms de la part d’escrocs qui essayent de gagner la confiance de leurs destinataires, dans le but de leur extorquer de l’argent.

Cette cyber arnaque, variante du SPAM, peut également porter le nom de fraude 419 ou arnaque nigériane car elle provient à l’origine du Nigéria en d’Afrique et elle promettait une grosse somme d’argent en échange d’une aide financière. Présentée comme une proposition d’affaire urgente et confidentielle, venant d’un homme d’affaire ou d’un fonctionnaire nigérian, vous demandant d’avancer les frais administratifs en lien avec le transfert (notaire, sécurité…) afin de pouvoir vous transférer l’argent promis.

 

Des scénarios solides pour des cyber arnaques qui rapportent

 

Le scam existe depuis plus d’une dizaine d’années sur internet. De nombreux internautes, ne faisant pas preuve de prudence dans le traitement des messages qu’ils reçoivent : mails ou sms, sont encore incapables d’identifier ces arnaques sur internet.

Entre octobre 2013 et fin 2016, ces arnaqueurs auraient réussi à obtenir pas moins de 5,3 milliards de dollars de leurs victimes. Un montant incroyable, obtenu via des scénarios variés.

Voici quelques exemples de scénarios mis en place par les escrocs :

  • Vous êtes le grand gagnant d’une loterie à laquelle vous n’avez pas participé
  • Vous avez l’opportunité exclusive d’intégrer un système pour gagner facilement et sans effort beaucoup d’argent
  • Vous bénéficiez d’une commission élevée en aidant à mettre de l’argent en sûreté (héritage, capitaux, etc.)
  • Vous êtes sélectionné pour investir votre argent sans risque avec, à la clé, un rendement élevé garanti

Le profil de votre interlocuteur peut être différent selon le scénario choisi : aimable et beau parleur vous faisant croire tout ce que vous voulez, mais aussi dans certains cas agressif et menaçant, ils peuvent vous harceler pour arriver à leurs fins.

 

scam, les pièges à éviter

 

Comment se protéger contre les scam

 

Il existe heureusement quelques bons reflexes pour se protéger contre ces cyber escroqueries.

Gardez du bon sens dans toutes les situations : est-il normal qu’un individu inconnu vous promette une grosse somme d’argent ? Prenez le temps de vérifier les informations que l’on vous transmet comme son poste ou encore son adresse.

Prenez garde à ne jamais transférer à une personne inconnue des informations confidentielles sur vous comme vos coordonnées bancaires.

Plus cette personne vous demandera de rester discret et plus votre méfiance devra s’intensifier. Pourquoi faire un secret d’une transactions autorisée et sure ? parlez-en autour de vous : à vos amis, votre famille.

Effectuer des transferts d’argent uniquement en utilisant des transactions sécurisées et jamais en direct avec un inconnu.

Les fautes d’orthographe ou encore les logos copiés de système de paiement connus doivent également attirer votre attention.

Par le biais de certains outils en ligne, vous pouvez vérifier le nom de domaine du site pour éviter de consulter un site d’arnaque : www.whois.com .

Pensez aussi aux blogs et forums de discussions, ils sont remplis d’internautes qui expliquent leurs expériences malheureuses.

 

Recrudescence des arnaques liées au cryptomonnaies

 

Depuis 1 an, la Grande-Bretagne est en proie aux cyber-arnaques mettant en cause les cryptomonnaies. Celle-ci auraient été multipliées par 3 pour atteindre près de 35 millions de francs.

La plus connue reste celle qui met en cause le bitcoin.

Les sites internet incriminés ont bien souvent l’aspect de site professionnels pour attirer les victimes et endormir leur méfiance. L’utilisation des réseaux sociaux pour capter une audience massive et la promesse de devenir riche rapidement, sont les deux autres principales caractéristiques de ce type d’arnaque.

Souligne le communiqué du gendarme financier britannique (FCA, Financial Conduct Authority)

Et cette escroquerie arrive en Suisse. Les cas de scam se multiplient depuis quelques temps en proposant de récupérer de l’argent, soi-disant investi en bitcoin, sur un site en vous donnant tous vos accès : identifiant et mot de passe.

Restez vigilant…