+41 (0)22 552 55 65 info@barraudconsulting.com

Mise à jour du 05 mars 2021:

 

Google continue son chemin pour répondre aux attentes des utilisateurs en matière de confidentialité. D’après notre source : BDM, Google continue d’avancer sur son projet « Privacy Sandbox ».

Celui-ci a pour objectif de supprimer les cookies tiers pour préserver la confidentialité des données personnelles des internautes. Il propose également de nouvelles méthodes viables pour satisfaire les annonceurs.

Une fois les cookies tiers supprimés, toute forme de traçage individuel des internautes sera arrêté.

Qu’en est-il du côté des annonceurs qui souhaitent pouvoir continuer un ciblage précis de leurs publicités Ads ? Les tests avec les annonceurs dans Google Ads seront démarrés au cours du 2e trimestre.

Google met en avant plusieurs alternatives : L’agrégation, l’anonymisation, le traitement local ou « on device » des données.

Google concentre désormais ses efforts sur une proposition de ciblage par groupe (FLoC, Federated Learning of Cohorts):

 « Nos derniers tests sur FloC ont d’ailleurs prouvé qu’il était possible de retirer les cookies tiers de l’équation publicitaire pour produire des publicités efficaces, en cachant plutôt les individus au sein de «cohortes», c’est-à-dire de larges groupes d’internautes partageant les mêmes centres d’intérêts. »

Permettant de cibler collectivement plutôt qu’individuellement, les FLOcs se basent sur les historiques de navigation et les intérêts similaires de groupe d’internautes.

 

 

Les cookies, pourquoi sont-ils là ?

 

De plus en plus, lorsque vous naviguez sur le Web, les sites vous demandent d’« accepter les cookies »… mais c’est quoi exactement les cookies sur Internet ?

Petits bouts de texte insérés dans votre navigateur, ils étaient à l’origine un service développé pour simplifier l’interaction entre le site et l’internaute et obtenir une meilleure utilisation en rendant le site plus intuitif.

Facilitant grandement votre navigation sur Internet, ils personnalisent votre expérience sur le web et permet à vos sites habituels de vous reconnaitre afin de vous proposer directement des contenus plus personnalisés.

Enregistrant vos habitudes de recherches, les sites peuvent donc s’adapter à vous et les cookies vous permettent de gagner du temps en enregistrant vos données pour que vous n’ayez plus besoin de les retaper à chaque nouvelle utilisation.

 

Les cookies, une arme à double tranchant ?

 

Comme vous l’avez bien compris, les cookies recueillent et enregistrent des informations privées à votre sujet et sur vos activités en ligne.

Peu transparents, les sites qui les utilisent peuvent donc suivre vos actions de navigation : que lisez-vous ? sur quel article passez-vous du temps ? ou encore : qu’est ce qui vous fait cliquer sur un lien…

Toutes ces précieuses informations sont récoltées par les sites et les méthodes pour les recueillir sont de plus en plus contraignantes et sophistiquées, si bien que les internautes ne savent plus ce qu’ils peuvent ou doivent accepter sans compromettre la sécurité de leurs données confidentielles.

Une fois toutes les données récupérées, les sites les combinent et peuvent donc mieux cibler leurs publicités et potentiellement vous vendre encore plus de produits ou de services.

Age, sexe, localisation … les moteurs de recherche ainsi que les sites web enregistrent une multitude de données confidentielles.

 

Les différentes catégories de Cookies

 

Tous les cookies n’ont pas la même utilité et ne sont pas tous nécessaires pour optimiser le temps que vous passez sur Internet.

On dénombre 5 catégories de cookies :

  • Les cookies de performance: ils collectent des informations sur la manière dont les utilisateurs utilisent le site.
  • Les cookies strictement nécessaires: ils sont essentiels à la navigation des utilisateurs sur le site et à l’utilisation de ses fonctions.
  • Les cookies de confidentialité: ils peuvent être utilisés afin de permettre au site de garder en mémoire les choix effectués par les utilisateurs et de fournir des fonctionnalités optimisées et personnalisées.
  • Les cookies marketing: utilisés afin de communiquer des publicités plus adaptées aux utilisateurs et à leurs intérêts.
  • Les autres cookies (cookies tiers) : Les navigateurs Safari (Apple) et Firefox bloquent par défaut les cookies tiers mais ils sont encore utilisés par Chrome, qui représente 63% du marché en 2020, d’après StatCounter.

 

Les 3 premières catégories permettent d’optimiser votre expérience utilisateur. Pour les 2 dernières catégories, le but est clairement de recueillir des informations personnelles permettant un ciblage publicitaire.

Les cookies peuvent être dits « persistants » ou « de session ».

Les cookies persistants aident les sites web à se souvenir de vos informations et de vos paramètres lorsque vous les consultez dans le futur. Cela résulte en un accès plus rapide et plus pratique étant donné que, par exemple, vous n’avez pas à vous reconnecter.

Les pages web n’ayant pas de mémoire, un utilisateur passant d’une page à une autre sera traité comme un visiteur totalement nouveau. Les cookies de session permettent donc au site web que vous visitez de suivre vos mouvements afin qu’on ne vous demande pas les mêmes informations que celles que vous avez déjà communiquées sur les pages précédentes.

 

Google cherche une alternative aux Cookies

 

Google a annoncé qu’il souhaitait trouver une solution pour se passer des cookies sans altérer l’expérience utilisateur.

Censé améliorer le respect de la vie privée des internautes, le groupe Californien aimerait « dissimuler l’utilisateur dans la foule » pour que son historique de navigation reste confidentiel dans le navigateur.

Ce système a été baptisé : Federated Learning of Cohorts (FLoC).

Au lieu de cibler chaque internaute individuellement, les sites Internet viseront des segments d’audience : les FLoC, qui contiendront plusieurs centaines voire des milliers de personnes ayant les mêmes habitudes de navigation.

Google, leader du marché mondial de la publicité payante sur le Web, essaye de trouver une alternative : rassurer l’opinion publique, de plus en plus sceptiques vis-à-vis des cookies, et satisfaire ses clients annonceurs qui souhaitent continuer à avoir un ciblage précis de leurs publicités.

Google prévoit d’ouvrir les tests d’achats de publicité autour de cette technologie à partir du deuxième trimestre et souhaite l’arrêt des cookies pour 2022.